Caricamento Eventi
Questo evento è passato.

Les migrations représentent plus que de simples déplacements de personnes d’un endroit à un autre, elles sont liées aux transformations culturelles, sociales, politiques et religieuses des personnes et des nations, ainsi qu’à la réorganisation continue des communautés. Aussi constituent-elles un grand défi pour l’humanité et, en même temps, une opportunité de transformation de celle-ci. Les migrations soulèvent des questions de la plus haute importance pour le programme mondial, car elles concernent les gouvernements, les religions en général et l’Église catholique en particulier, les communautés mondiales, nationales, régionales et locales, les familles et d’innombrables personnes.

Pour relever ces défis de manière responsable, les Églises locales des pays d’origine, de transit et de destination du monde entier sont appelées à promouvoir des réflexions et des études théologiques sur ce phénomène, et à permettre et encourager des actions pastorales concrètes. À cette fin, un groupe de congrégations guidées par l’Union Internationale des Supérieure Générales (UISG), par l’Union des Supérieurs Généraux (USG) et par le Scalabrini International Migration Institut (SIMI) organise une réunion de biblistes et théologiens internationaux et d’agents pastoraux afin de présenter l’état de leurs recherches, en débattre et répondre à la réalité des mouvements migratoires actuels. Cette conférence inter- nationale de trois jours est une occasion importante de réflexion ouverte à l’action.

Des étrangers et des hôtes comme tous nos pères (1 Chr 29, 15)

Dans le contexte de la consécration du premier temple,

d’après le récit du chroniqueur biblique, le roi David fait une prière d’action de grâce et d’offrande à Dieu. Dans cette prière, le roi se présente devant Dieu comme celui qui reconnaît l’histoire de migration de ses pères en Égypte et dans le désert, sa propre identité et l’amour de Dieu pour les migrants, qu’il exprime ainsi: «Nous sommes devant toi des étrangers et des hôtes comme tous nos pères!». Être migrant, dans la perspective de David, ce n’est pas seulement le statut socio-politique du peuple élu, mais une partie fondamentale de son identité. Ainsi, il se réfère à la migration et au pèlerinage comme à des catégories théologiques, en évoquant l’appel de Dieu: «La terre m’appartient et vous n’êtes que des étrangers et des hôtes» (Lv 25, 23). La prière de David nous fait réfléchir sur la condition de l’existence humaine considérée comme un passage: personne n’a de demeure fixe sur la terre. Par conséquent, en cherchant dans sa propre mémoire historique, toute personne trouvera certainement dans sa lignée généalogique une expérience de migration. En fait, nous pouvons dire que cette prière exprime aussi un appel à la solidarité avec les migrants, puisque la migration est une dynamique inhérente à la vie humaine.


L’événement sera visible en streaming sur la chaîne: http://directfrancais.uisg.link

PROGRAMME

20 SEPTEMBRE

SESSION D’OUVERTURE

(12:00-12:45 HNEC)

Allocution de bienvenue et prière d’ouverture

  • S.ÉCard. João Braz de Aviz, Préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique
  • S.É. Card. Silvano M. Tomasi, cs – Dicastère pour le service du développement humain intégral
  • P. Leonir Chiarello, cs – Supérieur général des Missionnaires Scalabriniens, membre de Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique

Allocution liminaire

  • P. Fabio Baggio, cs – Sous-secrétaire, section «migrants et réfugiés» du Dicastère pour le service du développement humain intégral

PREMIÈRE SESSION (PLÉNIÈRE)

Réflexion biblique (12:45-13:45 HNEC)

La première session présentera un approfondissement de l’enseignement biblique sur le phénomène migratoire, offert par les suivants experts en la matière:

Modératrice: Elizangela Chaves Dias, mscs, professeure d’études bibliques et mobilité humaine, Université pontificale urbanienne, Rome, Italie

  • Nuria Calduch-Benages, professeur d’études néotestamentaires et titulaire de la chaire Francis X. Ford, M.M., de missiologie catholique auprès de la Catholic Theological Union, Chicago, USA.

13:45-14:00 Pause

DEUXIÈME SESSION (PLÉNIÈRE)
Expériences. Amérique du Nord et Amérique du Sud : franchir les frontières et protéger les droits de l’homme (14:00-15:00 HNEC)

Lors de la deuxième session, les expériences concrètes seront présentées en mettant l’accent sur les missions et les projets concernant les routes migratoires américaines et sur l’engagement des Églises locales à défendre les droits des migrants et des réfugiés et à les accompagner.

Modératrice: Barbara Staley, msc, Supérieure générale, Mis- sionnaires du Sacré-Cœur

  • Pat Murphy, cs, directeur de Casa del Migrante à Tijuana, Mexique
  • Rosita Milesi, mscs, Institut pour les migrations et les droits de l’Homme (IMDH) Brasilia, Brésil

15:00- 15:15 Pause

TROISIÈME SESSION

Discussion en groupes (15:15-16:15 HNEC)

Au cours de la troisième session, les participants se répartiront en groupes en fonction des différentes langues. Au sein de ces groupes, ils débattront des sujets examinés pendant la première session, échangeront leurs expériences actuelles et leurs propositions pour l’avenir. Les propositions seront collectées et pourraient être utilisées lors de la dernière session de la Conférence afin de promouvoir des actions concrètes pour l’avenir.

21 SEPTEMBRE

PREMIÈRE SESSION (PLÉNIÈRE)

Réflexion théologique (12:00-13:00 HNEC)

La première session est consacrée à la réflexion théologique sur les migrations et vise à mettre en évidence les principes fondamentaux de la théologie catholique sur lesquels repose la vision de l’Église pour l’accompagnement des migrants et des réfugiés. Au cours de la première session, les théologiens suivants sont invités à s’exprimer sur le sujet :

Modérateur: Gioacchino Campese, cs, professeur de théologie pastorale de la mobilité humaine, Université pontificale urbanienne, Rome, Italie

  • Regina Polak, professeure agrégée de théologie pratique, faculté de théologie catholique, Université de Vienne, Vienne, Autriche
  • Daniel Groody, csc, professeur agrégé de théo- logie et affaires globales, Université de Notre Dame, Notre Dame, USA

13:00-13:15 Pause

DEUXIÈME SESSION (PLÉNIÈRE)
Expériences. Afrique et Europe : migration forcée et traite d’êtres humains (13:15-14:15 HNEC)

La deuxième session se concentrera sur les organisations aux- quelles participent les religieux, avec une attention particulière pour le continent africain. Les racines des migrations en général et de la migration forcée en particulier, et celles de la traite d’êtres humains seront au cœur du débat.

Modérateur: Michel Veuthey, ambassadeur du SMOM pour surveiller et combattre la traite des personnes

  • David Holdcroft, sj, Spécialiste de l’enseigne- ment professionnel et postsecondaire au Service Jésuite des Réfugiés, Rome, Italie
  • Yvonne Clémence Bambara, rgs, Talitha Kum

14:15-14:30 Pause

TROISIÈME SESSION

Discussion en groupes (14:30-15:30 HNEC)

Au cours de la troisième session, les participants se répartiront en groupes en fonction des différentes langues. Au sein de ces groupes, ils débattront des sujets examinés pendant la journée, échangeront leurs expériences actuelles et leurs propositions pour l’avenir. Les propositions seront collectées et pourraient être utilisées lors de la dernière session de la Conférence afin de promouvoir des actions concrètes pour l’avenir.

22 SEPTEMBRE

PREMIÈRE SESSION (PLÉNIÈRE)

Expériences pastorales (12:00-13:00 HNEC)

La première session est consacrée à l’approfondissement des actions pastorales concrètes que l’Église et les congrégations religieuses mettent en œuvre dans les pays d’origine, de transit et de destination. Sont invités à intervenir sur le sujet, les experts en théologie pastorale suivants:

Modératrice: Monica Martinelli, mss, professeure de socio- logie, département d’éducation, Université catholique du Sacré-Cœur, Milan, Italie

  • Cheryl Lee Chan, consultante de la Commission épiscopale pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement (ECMI), Conférence des  évêques catholiques de Malaisie, Singapour et Brunei
  • Agbonkhianmeghe Orobator, sj, président de la Conférence des supérieurs majeurs d’Afrique et de Madagascar, Nairobi, Kenya

13:00-13:15 Pause

DEUXIÈME SESSION (PLÉNIÈRE)

Expériences. Asie et Océanie : éducation et promotion de la santé pour améliorer l’intégration (13:15-14:15 HNEC)

La deuxième session aura une approche régionale, se focalisant sur l’Asie et l’Europe. Les sujets traités dans cette session, relatifs à l’éducation et à l’intégration, seront aussi examinés en profondeur.

Modératrice: Carmen Elisa Bandeo, ssps, coordinatrice du Jesuit Refugee Service – Programme éducatif «Magistories»

  • Rafael Matas Roselló, fsc, conseiller général des Frères des Écoles Chrétienne
  • Valdícer Civa Fachi, fms, directeur de la CMI (Collaboration pour la mission internationale) des Frères Maristes : projet Fratelli, Liban
  • Suresh Sundram, directeur du programme de recherche Cabrini Asylum Seeker and Refugee Health Program, Melbourne, Australie

14:15-14:30 Pause

TROISIÈME SESSION

Discussion en groupes (14:30-15:30 HNEC)

Au cours de la troisième session, les participants se répartiront en groupes en fonction des différentes langues. Au sein de ces groupes, ils débattront des sujets examinés pendant la journée, échangeront leurs expériences actuelles et leurs propositions pour l’avenir. Les propositions seront collectées et pourraient être utilisées lors de la dernière session de la Conférence afin de promouvoir des actions concrètes pour l’avenir.

MOT DE CLÔTURE (PLÉNIÈRE) (15:30-16:15 HNEC)

Président: Aldo Skoda, cs – Directeur du SIMI

Jolanta Kafka, rmi – Président, UISG

Arturo Sosa, sj – Président, USG