Project Description

Une nouvelle licence dans la Faculté de Théologie (PUU)

Le 15 mai 2019, le Magnifique Recteur de l’Université Pontificale Urbanienne a reçu la lettre d’approbation de la Congrégation pour l’Education Catholique pour le projet d’institution dans la Faculté de Théologie d’une nouvelle Section spécialisée appelée « Théologie Pastorale et Mobilité Humaine » visant à atteindre le grade académique de Licence. Cette nouvelle section spécialisée est née dans le prolongement des activités académiques menées jusqu’à présent par l' »Institut Scalabrini des Migrations Internationales » (SIMI) dont le statut d’Institut incorporé dans notre Faculté de Théologie compte plus de 15 ans d’histoire.

Cette approbation est le résultat d’un long processus d’élaboration mûri dans la comparaison entre le PUU et le SIMI lui-même, à la lumière de la demande de renouvellement et de relance des études ecclésiastiques pour « une Église missionnaire sortante » exhortée par le Saint-Père dans la Constitution apostolique Veritatis Gaudium. En fait, le point 4 du document souligne la nécessité de revoir « l’architecture et la dynamique méthodique des programmes d’études proposés » afin de les rendre productifs dans le contexte socioculturel mondial modifié et « d’arriver là où se forment les nouveaux récits et paradigmes ».

En accord avec la nature et les objectifs spécifiques de notre Université, la nouvelle licence en « Théologie pastorale et mobilité humaine » représente une contribution formative, scientifique et pastorale significative qui répond aux défis posés par le contexte historique mondial actuel, dans lequel la mobilité humaine s’accélère rapidement et amène l’Eglise à activer de nouvelles stratégies missionnaires.

Pour information et inscription:

Pontificia Università Urbaniana
Tel. 06.6988.9611 – Fax 06.6988.1871
E-mail: segreteria@urbaniana.edu
Sito: www.urbaniana.edu

Scalabrini International Migration Institute
Tel. +39 06 5809764
secretary@simieducation.org

Objectifs du cours

La migration, phénomène répandu et structurel dans toutes les sociétés, est l’un des grands défis auxquels la mission de l’Église est confrontée à l’aube du troisième millénaire. C’est un défi qui exige une créativité pastorale et constitue « un apostolat de frontière », à remettre aux apôtres de la nouvelle évangélisation.

License

L’objectif du cours académique pour l’obtention de la licence en théologie pastorale et mobilité humaine est de permettre aux étudiants de comprendre les modèles interprétatifs de l’action pastorale et de la mobilité humaine proposés par les sciences théologiques et humaines/sociales, en construisant des canaux de communication entre les différentes disciplines et en formant des experts et des opérateurs capables de dialoguer, de comparer, de planifier et de transmettre. Le cours vise à promouvoir une méthodologie multi-inter-intra disciplinaire, en privilégiant la dimension interculturelle, en favorisant chez l’étudiant les compétences et les capacités de compréhension et d’apprentissage, l’application des connaissances, l’autonomie de jugement et les aptitudes à la communication.

Conditions préalables à la formation

Les inscrits au cours de la section sont tenus de certifier une connaissance suffisante du français, de l‘anglais et de l’allemand. Ceux qui ne certifient pas leurs connaissances sont tenus d’assister et de passer les examens des cours de langue italienne (formulaire P – 12 ECTS non compris dans le cours de formation) qui sont administrés par le Département des Langues.

Admission

Les conditions générales d’admission sont les suivantes :

  1. la note Baccalauréat n’est pas inférieure à la qualification cum laude;
  2. pour ceux qui proviennent d’un séminaire ou d’une autre école, approuvée par l’autorité ecclésiastique compétente, qu’ils ont suivi six années d’études philosophiques et théologiques avec une note moyenne de 24/30 dans les disciplines théologiques.
  3. En plus des connaissances de base en grec-biblique, latin et hébraïque, il est nécessaire de posséder une connaissance suffisante de la langue italienne et de deux autres langues vivantes, dont l’une doit être l’anglais ou l’allemand et l’autre le français, l’espagnol ou le portugais.

Il incombe au doyen de la faculté d’examiner les cas où toutes les conditions d’admission ne sont pas remplies ; les cours ou les examens, nécessaires pour compléter les conditions fixées, ne donnent pas de « crédits ».

Programmation

Les cours ont lieu en général tous les six mois et consistent en 2 heures de cours par semaine ; des cas particuliers d’horaires différents peuvent être étudiés en accord avec le doyen.

Il existe trois types de cours :

  1. cours communs à toutes les sections de spécialité ;
  2. cours spécifiques à chaque spécialité et séminaires ;
  3. cours auxiliaires.
Le plan d’études de chaque étudiant doit comprendre : 5 cours communs, 16 cours propres, 3 séminaires de la spécialisation choisie.

Le total de 120 ECTS à accumuler pour l’obtention de la licence se répartit comme suit :

  • 72 ECTS pour les cours et les séminaires ;
  • 30 ECTS pour l’épreuve écrite ;
  • 18 ECTS pour l’examen complet.

Pour les étudiants inscrits à la spécialisation en Théologie pastorale et mobilité humaine, les 16 cours propres sont à répartir entre : 8 cours obligatoires pour tous et 8 cours choisis par adresse.

Au début de l’année académique, chaque étudiant, après avoir consulté le professeur responsable de la spécialisation choisie et avec l’approbation du Doyen de la Faculté, est tenu de soumettre son plan d’études pour l’année entière (semestre I et II). Le plan d’études de la première année ne doit pas dépasser 60 ECTS.

Examens

La participation aux cours est une condition obligatoire pour obtenir les crédits nécessaires à l’accomplissement du cours de spécialisation de deux ans.

A la fin de chaque cours semestriel, les étudiants doivent passer, pour chaque matière individuelle, un examen oral ou écrit, par lequel les professeurs s’assureront de la préparation spécifique et globale des candidats.

Pour obtenir le grade académique de Licencié, les candidats doivent rédiger un mémoire (50 à 100 pages dactylographiées).

Doctorat

L’objectif du cycle de doctorat est d’initier les étudiants à l’acquisition d’une pleine maturité scientifique, qui les rend aptes à la recherche dans le domaine théologique et les qualifie pour enseigner la théologie.

La durée du cycle est d’au moins deux ans consacrés principalement à la préparation et à la rédaction de la thèse, qui représente une contribution réelle au progrès de la recherche scientifique dans le domaine théologique et à entreprendre, sous la direction du modérateur, une expérience d’enseignement.

En plus des cours et des séminaires, l’étudiant doit s’engager dans un dialogue étroit et personnel avec le modérateur et les co-auteurs du mémoire.

Admission

Les conditions générales d’admission sont les suivantes:

  1. pour les titulaires d’une licence d’une faculté de théologie, la qualification magna cum laude;
  2. la connaissance des langues classiques et de trois langues vivantes en plus de la langue maternelle.

Il incombe au doyen de la faculté d’examiner les cas qui ne relèvent pas de ces règles générales.

Programmation

Au moment de l’inscription au troisième cycle, l’étudiant doit avoir au moins une idée générale de la thèse de doctorat sur laquelle il a l’intention de travailler. Après avoir élaboré le status quaestionis de la thèse sous la direction du modérateur et avoir obtenu son approbation, l’étudiant doit soumettre le plan au Secrétariat, dans les délais fixés par le calendrier académique, pour approbation par le Conseil de la Faculté et confirmation ou désignation des co-rapporteurs. La thèse approuvée par le Conseil de la Faculté reste valable pendant 7 ans, au terme desquels l’étudiant doit présenter un nouveau plan.

En accord avec le modérateur et les co-rapporteurs, et avec le consentement du Doyen, l’étudiant est tenu de compléter et de suivre pendant cette période de deux ans un plan d’études qui prévoit l’accomplissement d’au moins 9 ECTS, en choisissant 3 parmi les cours et séminaires prévus dans le programme de la Licence.

Les étudiants qui choisissent la section Théologie biblique doivent intégrer le programme établi en incluant deux cours de « Lecture cursive des textes bibliques ». Le cours de « Méthodologie biblique » (TPB 2001), s’il est requis dans le parcours personnel de l’étudiant, n’est pas inclus dans le calcul des crédits requis pour l’obtention du diplôme académique.

Le total minimum de 108 ECTS à accumuler pour obtenir le diplôme de doctorat se répartit comme suit:

  • 9 ECTS pour les cours et les séminaires;
  • 70 ECTS pour l’épreuve écrite;
  • 29 ECTS pour la défense publique de la thèse.

Dissertation et rang académique

La condition préalable à la discussion du mémoire est d’avoir réussi les examens des cours inclus dans le plan d’études présenté et d’avoir obtenu, sur le formulaire fourni par le Secrétariat, l’approbation du modérateur et des deux co-rapporteurs sur le texte écrit.

La thèse de doctorat, d’au moins 150 pages dactylographiées, qui présente le caractère d’une contribution originale réelle au progrès de la recherche scientifique, doit être discutée publiquement devant le modérateur et les rapporteurs, qui peuvent poser toutes les questions pertinentes pour juger la thèse elle-même et prouver la pleine maturité du candidat.

Le diplôme de Doctorat en Théologie Biblique, Théologie Dogmatique, Théologie Morale ou Théologie Pastorale et Mobilité Humaine est délivré après que l’étudiant, ayant obtenu la faculté par le modérateur et les co-rapporteurs, aura publié en tout ou en partie, selon les indications du jury, le texte de la thèse et en aura remis des copies au Secrétariat.

La note globale du doctorat est calculée comme suit:

  • 25% de moyenne des notes des cours ad lauream;
  • 50% d’évaluation écrite de la thèse;
  • 25% d’évaluation de la défense orale de la thèse.

Piano di Studi 2021 / 2022

Primo Semestre Secondo Semestre

TLC 1005 Gesù Cristo unico salvatore e le religioni. La teologia e il magistero

TLC 1036 Matrimonio: fra natura e cultura

TLC 1010 Morale ed evangelizzazione

TLC 1053 L’Antico Testamento nel Vangelo di Giovanni

TLC1052 La terra di Israele, elemento costitutivo della sua elezione

TLC 1054 La storia della salvezza. Una ripresa del tema della salvezza come desiderio di Dio

TLC 1055 Le nuove sfide per la pastorale parrocchiale

TLC 1056 Lineamenti di teologia della mobilità umana

TLC 1057 La pastorale e la comunicazione sociale

TLP 1003 Metodologia della ricerca e dell’azione pastorale

TLP 1002 Pastorale fondamentale 1: storia, percorsi, contesti

TLP 1013 Temi di teologia biblica in prospettiva pastorale

TLP 1012 Elementi di antropologia cristiana per l’azione ecclesiale

TLP 1004 Ministerialità e discernimento in una Chiesa sinodale

TLP 1005 Pastorale della salute

TLP 1007 Inculturazione liturgica

TLP 1006 Dimensione personale e territoriale della mobilità umana

TLP 1009 Fondamenti biblici della pastorale della mobilità umana

TLP 1008 Il fenomeno della mobilità umana

TLP 1010 Organizzazione della Chiesa per la missione tra i migranti e i rifugiati

TLP 1011 Migrazione e comunicazione: strumenti e buone pratiche

TLP 3000 Progettazione pastorale

TLP 3001 Temi di ecologia in prospettiva pastorale

TLP 3002 Per una cultura della pace e della riconciliazione

Scarica qui una versione PDF del Programma di studi 2021-2022

PROFESSEURS

ALDO SKODA, CSProf.
Professore di Teologia Pastorale e Mobilità Umana
GIOACCHINO CAMPESE, CSProf.
Professore di Teologia della Mobilità Umana